Comment poser son blush comme une pro ?

09 décembre 2020

Academy / News / Conseils Maquillage / Comment poser son blush comme une pro ?
poser-son-blush-comme-une-pro-254

La pose du blush est une étape très importante dans le maquillage puisqu’elle va vous apporter un fini structuré. Cette étape doit donc être réussie à la perfection : il ne faut surtout pas faire de faux pas ! Voici un petit guide pour que vous puissiez utiliser votre blush comme une pro.

Le blush : choisir la bonne texture et la bonne technique de pose !

Le blush sert à donner bonne mine et à réveiller les reliefs naturels du teint, autrement dit les pommettes. Le fond de teint a tendance à trop unifier la peau, justement, et peut donner l’air « morte ». Le blush va alors permettre de réveiller tout ça et d’obtenir un teint plus naturel.

Il existe plusieurs textures de blush : crème, liquide, poudre… tout dépend de l’effet voulu, du fond de teint utilisé, et de la nature de peau.

Le plus connu reste le blush en poudre, que l’on utilise au pinceau, en le balayant rapidement sur la matière, puis tapote pour enlever l’excédent de poudre, et passe le pinceau sans trop appuyer sur tes pommettes. Il convient très bien au maquillage débutant et se pose sur tous les fonds de teints, amis peut marquer la déshydratation des peaux très sèches.

Le blush crème, quant à lui, existe en crème onctueuse, mais aussi en crème compacte. Dans tous les cas, l’important à savoir sur ces blushs, c’est que très peu de produit est nécessaire sous peine d’afficher une mine très colorée ! Pour les textures onctueuses, il suffit d’en déposer très peu et de l’estomper à la main, ou encore de l’estomper à l’éponge pour le fondre dans le teint. Pour les textures compactes, qui existent en pot ou bien en stick, tapote le long de la pommette et idem, estompe. On peut aussi prélever directement la matière avec une éponge, et tamponner la pommette.

Plus difficile à travailler, le blush liquide : Il s’applique à l’aide d’un petit pinceau, le long de la pommette et il doit être immédiatement estompé aux doigts car il sèche très vite et après c’est foutu. Pour celles qui débutent, il est possible de simplement en mettre sur le bout de son doigt, appliquer rapidement et bien étaler à l’éponge. Il convient à tous les types de peaux.

Bien choisir sa couleur de blush pour faire zéro faux-pas

Il est important de bien choisir sa couleur de blush en fonction de votre teint.

Pour les peaux claires, il est conseillé de se rapprocher au maximum du naturel, l’idéal est donc un rose clair ou bien un bois de rose. Pour les eaux foncées, qui ont une pigmentation froide presque bleutée, le prune est très flatteur !  Bien dosé, il sculpte le visage sans faire « too much ». Les nuances dorées aussi sont très adaptées aux carnations méditerranéennes et noires, alors qu’elles donnent un côté fatigué aux peaux claires. Enfin, le rouge est plus joli sur toutes les peaux à sous-ton jaune et les peaux foncées, mais il faut très bien le doser.

Si vous ne savez pas quelle teinte choisir, il faut savoir qu’un blush pêche, ça va à pratiquement tout le monde. Il existe de nombreuses nuances de blushs pêche, qui vont aller plutôt aux teints dont la carnation tire sur le jaune.

Nous rejoindre